Comment ventiler une cave ?

La cave est généralement la pièce la moins ventilée de la maison. De plus, elle est souvent mal isolée et sujette à des problèmes d'humidité. Une cave humide est un terrain propice aux moisissures. Pour éviter ces désagréments, l'installation d'un système de ventilation de la cave est une solution efficace.

Quelles sont les conséquences d'une cave humide pour votre habitation ?

Lorsque des traces d'humidité commencent à apparaître dans les soubassements des murs, cela signifie que la maison présente un problème de remontées capillaires. Le taux d'humidité est très élevé, ce qui peut entraîner des dégâts structurels importants. Toutefois, si vous souhaitez en savoir plus sur ce contenu, visitez le site web.

Lire également : les tendances en matière de mobilier de jardin

Avec le temps, les infiltrations d'eau favorisent le développement du perce-cave sur les poutres en chêne. Le bois se détériore de manière accélérée, mettant en péril l'ensemble des fondations. Pour résoudre ce problème, certains se tournent vers le chauffage. Malheureusement, cette solution ne fera qu'alourdir la facture d'électricité. Il vaut mieux se tourner vers une alternative plus efficace mais moins coûteuse, comme la ventilation des locaux.

Ventilation de la cave : quelles sont les solutions ?

La solution la plus évidente pour lutter contre l'humidité de la cave est d'isoler la pièce. Malheureusement, cette solution n'est efficace que si les murs sont traités au préalable. Si l'isolation n'est pas accompagnée d'un traitement en profondeur des murs, l'eau finira par s'infiltrer. La solution la plus efficace est donc de ventiler la pièce en question.

Cela peut vous intéresser : Comment dormir avec un moustique ?

Ventilation de la cave par ventilation naturelle

C'est probablement la solution la plus simple pour aérer une cave. La technique consiste à créer une ou plusieurs ouvertures vers l'extérieur par le biais d'une ou plusieurs grilles de ventilation. L'objectif est de renouveler régulièrement l'air de la pièce. L'air humide à l'intérieur de la pièce sera expulsé vers l'extérieur grâce au système d'ouverture naturelle.

 

L'intérêt de ce système de ventilation est qu'il est peu coûteux et ne nécessite pas de gros travaux. Un autre avantage est qu'il ne fait pas de bruit, puisqu'il n'est pas motorisé. La ventilation naturelle a toutefois ses limites, car elle n'est efficace que dans les zones à faible taux d'humidité.

Ventilation mécanique de la cave par insufflation (VMI)

Peu de caves disposent de fenêtres, ce qui rend une ventilation naturelle presque impossible. Dans ce cas, il est possible de se tourner vers la Ventilation Mécanique par Insufflation ou VMI. Il s’agit d’un système composé d’un ventilateur et d’une grille de ventilation.

Le fonctionnement du dispositif est simple. L’air frais de l’extérieur est aspiré vers l’intérieur grâce au ventilateur pendant que l’air humide est expulsé naturellement. La VMI est efficace pendant deux décennies : il exige néanmoins quelques entretiens tous les 6 mois. Pour rappel, il est nécessaire de remplacer le filtre pour s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil.

Ventilation mécanique de cave (VMC) simple flux

Il existe une autre façon de résoudre le problème de l'humidité dans une cave. Il s'agit de la Ventilation Mécanique Contrôlée par simple flux ou VMC. Contrairement à la VMI, l'air frais et sec entre naturellement dans la cave, tandis que l'air chaud et humide est évacué par l'appareil.